CMMC | Unique en Tunisie et spécialiste de la chute de cheveux

Nous sommes dans une société où le "jeunisme" est important ! Ma récompense lorsque je traite mes patients est de les retrouver avec le sourire. Dr Souhir Bouzguenda

2009 et a fait la preuve de son efficacité sur plus de 500.000 patients dans le monde, ce qui lui a valu de recevoir le précieux agrément de la Haute Autorité de Santé américaine (US Food & Drugs Administration : FDA) en tant que traitement non invasif pour le lifting du visage, du décolleté et du corps.

A l’aide d’ultrasons focalisés, cette technique permet de traiter le relâchement cutané en profondeur, tel qu’un mini-lifting sans chirurgie !

 

Les indications : Rajeunir et tonifier la peau
  • Traiter le relâchement cutané sur l’ensemble du visage, surtout l’ovale du visage et les bajoues
  • Tonifier la peau du décolleté
  • Rajeunir le regard (paupières tombantes, chute de la queue du sourcil, les cernes)
  • Réduire le double menton
Les contre-indications
  • Prise d’anticoagulants ou d’aspirine
  • Grossesse 
Les avantages
  • Non chirurgicale, non invasive
  • Aucune éviction sociale
  • A tout moment de l’année
  • Tout type de peau
  • Permet d’obtenir un « effet lift » sans chirurgie
Les résultats

La HIFU-thérapie donne d’excellents résultats, qui ne vont qu’en s’améliorant avec le temps, ce qui en fait une excellente alternative aux liftings chirurgicaux, lorsque le relâchement cutané n’est pas trop important.

« L’effet lift » augmente au bout de 15 jours et il est optimal au bout de 3 à 6 mois, le temps que le nouveau collagène soit synthétisé. La peau est tonifiée et redensifiée.

Les résultats perdurent pendant près de 4 ans.

La machine Ulthéra®, pionnière de l’Ulthérapy, permet d’obtenir jusqu’à 70% du résultat d’un lifting. Le Dr Souhir Bouzguenda assure qu’elle  n’utilise que la machine américaine Ulthéra® (détentrice du brevet).

Les suites

Après la séance, la peau est légèrement  rosée; des picotements et une sensibilité sous-cutanée peuvent être ressentis pendant quelques jours, un léger œdème est possible et il existe de possibles risques associés au traitement. 

La reprise des activités quotidiennes peut-être immédiate, sans précaution particulière.

Le protocole

Deux séances au minimum sont nécessaires, espacées d’un mois et pour l’ovale du visage nous préférons un protocole de 3 séances.

Pour maintenir les résultats, un entretien annuel est envisageable.

Les renseignements pratiques
  • Anesthésie : sans
  • Durée de l'intervention : 30 à 60 minutes
  • Hospitalisation : aucune
  • Désocialisation : aucune
La technique

Le fonctionnement de la machine est comparable à celui des rayons du soleil, qui passeraient à travers une loupe, pour venir se concentrer en un seul point.

En chauffant de manière constante les tissus situés en profondeur, les faisceaux d’ultrasons focalisés, vont produire de minuscules points de coagulation, permettant d’obtenir une dénaturation du collagène qui se restructure par la suite, aidé par la production d’un collagène “tout neuf” via les fibroblastes. Il en résulte une remise en tension des tissus profonds (muscles, aponévrose) et superficiels (peau du visage), à la manière d’un mini-lifting.

Il existe 3 pièces à mains différentes, utilisées selon les indications thérapeutiques et en fonction de la zone traitée : 1.5 mm (épiderme), 3mm (derme profond) et 4.5mm (muscles).

Le déroulement de la séance

Aucune préparation de la peau  n’est requise.

La séance dure entre 30 et 60 minutes, selon la zone à traiter.

Après un interrogatoire et un examen clinique bien conduits à la recherche de contre-indications, le praticien effectue un marquage précis des zones à traiter. 

Le praticien appliquera sur la peau un gel échographique permettant la bonne conduction des ultrasons. Plusieurs passages sont effectués suivant le type de peau, l’épaisseur et la localisation du traitement. En général, 2 séries de tirs à différentes profondeurs sont nécessaires. Les pulsions émises engendrent des milliers de minuscules points de coagulation qui permettent au nouveau collagène de se régénérer.

Des zones dangereuses sont à éviter, telles que celles qui comportent des nerfs et des vaisseaux qui passent trop superficiellement.

Une sensation de picotement et des petites décharges électriques peuvent être ressenties pendant la séance, suivant la profondeur, la zone traitée et  la sensibilité du patient.

Conclusion

La HIFU-thérapie, est actuellement la seule technologie sur le marché de la médecine esthétique qui permet d’obtenir une telle efficacité dans la lutte contre le relâchement cutané.

La HIFU-thérapie, permet d’arriver à un réel « effet liftant » sans chirurgie, ni bistouri et peut également s’effectuer sur tous types de peaux, à n’importe qu’elle période de l’année, sans nécessité de protection solaire.

Copyright © 2018 - Greffe cheveux Tunisie

Contactez-Nous +216 71 111 111